lundi 14 mai 2018

Amour = Actions

Jean 14.21-31 « Celui qui m’aime, c’est celui qui retient mes commandements et les applique. Mon Père aimera celui qui m’aime; moi aussi, je l’aimerai et je me ferai connaître à lui. (22) Jude (qu’il ne faut pas confondre avec Judas Iscariot) lui demanda : Seigneur, pourquoi est-ce seulement à nous que tu veux te manifester, et non au monde ? (23) Jésus lui répondit : Si quelqu’un m’aime, il obéira à ma parole. Mon Père aussi l’aimera : nous viendrons à lui et nous établirons notre demeure chez lui. (24) Mais celui qui ne m’aime pas ne met pas mes paroles en pratique. Or, cette Parole que vous entendez ne vient pas de moi, c’est la Parole même du Père qui m’a envoyé. (25) Je vous dis tout cela pendant que je suis encore avec vous. (26) Mais le Défenseur en justice, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit moi-même. (27) Je pars, mais je vous laisse la paix, c’est ma paix que je vous donne. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. C’est pourquoi, ne soyez pas troublés et n’ayez aucune crainte en votre cœur. (28) Vous m’avez entendu dire que je pars, mais aussi que je reviendrai auprès de vous. Si vous m’aimiez, vous seriez heureux de savoir que je vais au Père, car le Père est plus grand que moi. (29) Je vous ai prévenus dès maintenant, avant que ces choses arrivent, pour qu’au jour où elles se produiront, vous croyiez. (30) Désormais, je n’aurai plus guère l’occasion de m’entretenir avec vous, car le dominateur de ce monde vient. Ce n’est pas qu’il ait une prise sur moi, (31) mais il faut que le monde reconnaisse que j’aime le Père et que j’agis conformément à ce qu’il m’a ordonné. Levez-vous; partons d’ici. »

Introduction : Jésus s'approche à la fin de son temps sur la terre. Il donne à ses disciples (et nous) plusieurs enseignements pour leur préparer pour son départ, et pour leur vie spirituelle sans sa présence physique. Il a parlé de son départ, son relation avec le Père, et par la suite, les avantages pour ceux qui sont en relation avec Jésus. Ensuite Jésus a parlé du Consolateur qui viendra. « Aimer », c'est le thème de cette partie de son discours. Jésus a déjà introduit ce sujet en verset 15 « Si vous m’aimez, vous suivrez mes commandements. » Jésus vient de prédire que Pierre va le renier trois fois. (Judas Iscariot est déjà parti pour le trahir.)

  1. Aimer = action. 
    1. L'amour n'est pas seulement exprimé par les mots, mais aussi par les actions. On ne peut pas dire que nous aimons, si nos actions montrent le contraire. 
    2. Si nous aimons Dieu, vraiment, nous chercherons à connaître ses commandements et à les faire. 
  2. Les avantages d'aimer Jésus, Verset 21
    1. Aimer Jésus = Etre aimé par le Père. Si nous aimons Jésus, Dieu va nous aimer.
    2. Car Jésus est Dieu. 
      1. « Il nous aimera aussi... » Éphésiens 3.18-19 « Vous serez ainsi à même de comprendre, avec tous ceux qui font partie du peuple saint, combien l’amour de Christ est large, long, élevé et profond. Oui, vous serez à même de connaître cet amour qui surpasse tout ce qu’on peut en connaître, et vous serez ainsi remplis de toute la plénitude de Dieu. »
      2. « ...et il se fera connaître à nous ! » Plus littéralement... « manifester ». Voir le même mot en Hébreux 9.24 « Car ce n’est pas dans un sanctuaire construit par des hommes, simple image du véritable, que Christ est entré: c’est dans le ciel même, afin de se présenter maintenant devant Dieu pour nous. »
        1. Sens littéral...Jésus est apparu aux disciples après sa résurrection, et nous, ses enfants allons lui voir... I Jean 3.2 « Mes chers amis, dès à présent nous sommes enfants de Dieu et ce que nous serons un jour n’a pas encore été rendu manifeste. Nous savons que lorsque Christ paraîtra, nous serons semblables à lui, car nous le verrons tel qu’il est. »
        2. Mais Jésus se révèle à nous aujourd'hui aussi... Hébreux 13.5 « Que votre conduite ne soit pas guidée par l’amour de l’argent. Contentez-vous de ce que vous avez présentement. Car Dieu lui-même a dit: Je ne te laisserai pas: non, je ne t’abandonnerai jamais. » 
          1. Il se révèle au travers de …
            1. Sa Parole. 2 Timothée 3.15 – 17 « et que, depuis ton enfance, tu connais les Saintes Ecritures; elles peuvent te donner la vraie sagesse, qui conduit au salut par la foi en Jésus-Christ. Car toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, réfuter, redresser et apprendre à mener une vie conforme à ce qui est juste. Ainsi, l’homme de Dieu se trouve parfaitement préparé et équipé pour accomplir toute œuvre bonne. »
            2. Son Esprit. 1 Thess. 1.5, 2.13, Jean 14.26
            3. Ses œuvres. Psaumes 40.1 - 6, Romains 1.19 – 20
    3. Nous établirons notre demeure chez lui. Verset 23. Voir aussi. I Corinth. 6.19. (Le même mot est dans le verset 2. L'Esprit habite en nous à jamais. Mais, à nous de ne pas l'attrister (Eph. 4.30), et de rester attacher à Lui.) 1 Jean 2.24-25 « Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. 25 Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle. » Il demeure en nous, à nous de demeurer en Lui. Cela parle de notre relation avec Dieu. Quand on est en train de lui servir et l'aimer, nous avons (en plus de l'Esprit-Saint) la présence de Jésus et le Père. Le contraire... « Voici: je me tiens devant la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je dînerai avec lui et lui avec moi. » (Apocalypse 3.20)
    4. Le Défenseur (Consolateur). Verset 26. Il nous enseigne. Il nous aide à se rappeler de ce que nous avons appris. Heureusement pour nous, l'Esprit à aider les disciples à se souvenir de tout ce que Jésus leur à dit, pour écrire les Evangiles. 
    5. La paix. Verset 27. « Je pars, mais je vous laisse la paix, c’est ma paix que je vous donne. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. C’est pourquoi, ne soyez pas troublés et n’ayez aucune crainte en votre cœur. » 
      1. La Bible parle de plusieurs type de paix.
        1. Ici, la paix de Jésus. Voir aussi Luc 2.14. Col. 1.20-22, 2 Thessaloniciens 3.16
        2. La paix avec Dieu. Romains 5.1 (Car nous étions ennemis de Dieu : Romains 5.10)
        3. La paix de Dieu. Philippiens 4.6-7
        4. La paix entre nous. Mathieu 5.9, Romains 12.18, Galates 5.22
      2. La paix de Jésus est incroyable. Philippiens 4.7 « Alors la paix de Dieu, qui surpasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera votre cœur et votre pensée sous la protection de Jésus-Christ. »
      3. Il ne nous l'a pas donné comme le monde donne. C'est-à-dire...temporaire, ou fausse. Comme le New York Times a dit, « La paix est une fable. »
      4. Cette paix nous permets de...
        1. ne pas être troublé. Littéralement, cela peut être traduit... « Arrête d'être troublé ».
        2. Ne pas avoir aucun crainte (dans le coeur), cela peut être traduit... « Arrête d'avoir peur ». 2 Timothée 1.7. 
      5. On peut le faire ? Jean 16.33, 20.19, 21 et 26. Il faut se rappeler de temps en temps. 
    6. « Si vous m’aimiez, vous seriez heureux » Verset 28, I Pierre 1.8 « Jésus, vous ne l’avez pas vu, et pourtant vous l’aimez; mais en plaçant votre confiance en lui sans le voir encore, vous êtes remplis d’une joie glorieuse et inexprimable. » Si nous l'aimons pas...nous ne serions peut-être pas heureux. 
    7. Ça veut dire aussi... (Quelques passages pour nous parler plus des avantages de l'amour de Jésus.)
      1. Jean 3.16 – Il nous a donné son Fils, pour que nous puissions avoir le pardon de nos péchés et donc vivre en communion avec Lui. 
      2. Il prend soin de nous. 
        1. Psaume 103
        2. Proverbes 8.17 « Moi, j’aime ceux qui m’aiment, et ceux qui me recherchent ne manquent pas de me trouver. »
        3. Psaume 127.2 « En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, Et mangez-vous le pain de douleur; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil. »
      3. Hébreux 12.6 « Car le Seigneur corrige celui qu’il aime : Il châtie tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. »
  3. Les conséquences de ne pas l'aimer. Verset 22. Jude a posé une question. Le plupart des commentaires sont d'accord que c'est ce disciple qui a écrit l'Épitre de Jude et qui est aussi appelé Thaddée. Voir Luc 6.16 et Matthieu 10.3. Jude avait l'idée que Jésus allait se manifester à tous en ce moment là. Mais pas encore... Rom. 14:11 « Car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, Tout genou fléchira devant moi, Et toute langue donnera gloire à Dieu. » Mais pour ceux qui n'aime pas Dieu comme il faut. 
    1. L'opposé de ce qu'on a vu.
      1. Il ne se manifeste pas à eux.
      2. Il n'est pas obligé à prendre soin d'eux. 
      3. Pas de paix. Héb. 12.11
      4. Pas de joie. Surtout en pensant de son retour. 
    2. car le dominateur de ce monde vient. Verset 30. Eph. 2.2, 2 Corinth. 4.4. Mais quelle puissance a-t-il ? Il n'a rien sur Jésus, car Jésus n'a pas péché, n'a pas donné aucune occasion pour l'accuser. Il n'a pas beaucoup de pouvoir. Héb. 2.14
Conclusion : Aime Jésus comme il faut, et en aimant, tu vas avoir les avantages qui vient avec. Fait attention, mais n'aie pas peur de l'avenir et des attaques de Satan. On a déjà la victoire. 

lundi 9 avril 2018

"Arrière Satan"

D'une bénédiction à une malédiction Mathieu 16.13-17 « Jésus se rendit dans la région de Césarée de Philippe. Il interrogea ses disciples: Que disent les gens au sujet du Fils de l’homme ? Qui est-il d’après eux ? Ils répondirent: Pour les uns, c’est Jean-Baptiste; pour d’autres, Elie; pour d’autres encore, Jérémie ou un autre prophète. – Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre lui répondit: Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant. Jésus lui dit alors: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce n’est pas de toi-même que tu as trouvé cela. C’est mon Père céleste qui te l’a révélé. » Jésus pose une questions à ces disciples. Et Simon Pierre lui a bien répondu. Jésus lui a prononcé une bénédiction. C'est une moment de réussit pour Pierre. Mais quelques verset plus loin, Pierre va recevoir un reproche sévère. Il faut faire attention dans les moments où tout va bien avec le Seigneur, et on reçoit des bénédiction. Ne soit pas trop orgueilleux car on peut faire une chute après. On va regarder cette malédiction, « Arrière Satan ! » dans le but que nous évitons un tel moment dans notre vie. Nous avons le même récit dans Marc 8. 

Mathieu 16.21-26 « A partir de ce moment, Jésus commença à exposer à ses disciples qu’il devait se rendre à Jérusalem, y subir de cruelles souffrances de la part des responsables du peuple, des chefs des prêtres et des spécialistes de la Loi, être mis à mort et ressusciter le troisième jour. Alors Pierre le prit à part et se mit à lui faire des reproches: Que Dieu t’en préserve, Seigneur ! Cela ne t’arrivera pas ! Mais Jésus, se retournant, lui dit: Arrière, «Satan» ! Eloigne-toi de moi ! Tu es pour moi un obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu; ce sont des pensées tout humaines. Puis, s’adressant à ses disciples, Jésus dit: Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive. Car celui qui est préoccupé de sauver sa vie la perdra; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi, la retrouvera. Si un homme parvient à posséder le monde entier, à quoi cela lui sert-il s’il perd sa vie ? Et que peut-on donner pour racheter sa vie ? »

  1. L'arrière plan.
    1. Jésus leur parlait de l'avenir, comment il va souffrir, et mourir, et ressusciter. Pierre ne voudrait rien entendre de tout cela. 
    2. Pierre le prit à part et lui dit d'arrêter de parler comme ça. Cela ne va pas se passer. On ne peut pas trop critiquer Pierre, car souvent nous faisons pareil aujourd'hui. Nous faisons des reproches à Dieu. Nous essayons de lui demander ce qu'il doit faire et comment. 
  2. La réponse de Jésus aux reproches de Jésus. 
    1. Jésus se retourne et donc il fait un reproche à Pierre devant les autres disciples. Une bonne dose d'humilité pour Pierre, et peut-être aussi pour les autres, car plusieurs parmi les disciples auraient pu penser la même choses, mais Pierre seul l'exprimait. Cela fait mal d'être humilié par Dieu. Mais c'est car on l'a besoin, et pour nous remettre sur le bon chemin pour Lui et Sa gloire. 
    2. « Arrière Satan ! Eloigne-toi de moi !» 
      1. Certain propose que Jésus ne lui a pas parlé assez fort. Qu'il a dit plutôt, « Arrière Adversaire. » Mais je ne pense pas que c'est le cas. Jésus a utilisé le même expression quand il parlait à Satan même (Luc 4.8 Segond). 
      2. Jésus lui a répondu tout-de-suite. Il vaut mieux répondre tout-de-suite aux tentations qui arrivent devant nous. 
      3. Et, en fait, Pierre faisait exactement ce que Satan avait fait...il essaie de l'empêcher Jésus d'aller à la croix. Mais c'est la raison pour laquelle Jésus est venu, donner sa vie comme un sacrifice pour nos péchés.
      4. Et nous ? Est-il possible que Satan peut nous influencer à un tel point ? Que nous empêchons le travail du Seigneur, ses buts principales ? Oui, nous pouvons devenir trop centrer sur nous, nos désirs, notre vie, que nous arrêtons de faire notre travail principal. C'est quoi ? Tout simple... « Aimer ». Aimer Dieu, aimer ses fidèles, aimer notre époux, nos enfants, aimer nos ennemis. Voilà. Que ça. 
    3. Tu es pour moi un obstacle...
      1. Aie ! Celui est quelques verset avant était « pierre » sur la fondation (rocher) de Jésus (verset 16), est devenu un obstacle, littéralement une pierre d'achoppement.
      2. C'est ça le danger pour nous. Restez sur la fondation qui est Jésus, et là on peut être vraiment utile pour accomplir des choses pour lui. Mais dès qu'on se déplace, loin de la fondation, on devient une pierre dans le chemin pour trébucher et gêner les autres. Aidons-nous les gens à venir à Jésus, où sommes-nous des obstacles ? C'est difficile car un seul moment de faiblesse peut vraiment causer des dégâts. Donc il faut faire de notre mieux de rester sur la bonne fondation qui est Jésus. 
    4. « car tes pensées ne sont pas celles de Dieu; ce sont des pensées tout humaines. »
      1. Cela est dur. Esaïe 55.8-9. « Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et vos voies ne sont pas les voies que j’ai prescrites, déclare l’Eternel; autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant les voies que je vous ai prescrites sont élevées au-dessus de vos voies, et autant mes pensées sont élevées loin au-dessus des vôtres. »
      2. « Pensées » (phronéo)est un mot un peu particulier en grec. Ce n'est que les pensées mais aussi de réagir selon ces pensées. Pour d'autres utilisations voir...Rom. 8.5, 12.3, 12.16, 1 Cor. 13.11.
      3. Comment avoir des pensées comme Jésus ? Romains 12.1-3. Philippiens 4.8-9
  3. Comment réagir ? 
    1. Comment réagir face à un tel reproche ? Psaumes 141.5. Prov. 27.6.
    2. Jésus lui explique ce qu'il faut faire. « Puis, s’adressant à ses disciples, Jésus dit: Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive. Car celui qui est préoccupé de sauver sa vie la perdra; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi, la retrouvera. Si un homme parvient à posséder le monde entier, à quoi cela lui sert-il s’il perd sa vie ? Et que peut-on donner pour racheter sa vie ? » J'avais prêché sur ce passage récemment, donc je ne vais pas tout redire...
      1. Renonce à nous même...qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive. Renonce à nos propres désirs, les désirs du chair.
      2. Prend la croix (symbole de la mort) et donc chercher Jésus à fond. 
      3. Fait attention de ne plus empêcher Dieu comme une pierre-d'achoppement. 

lundi 2 avril 2018

La significance de la résurrection.

Que signifie la résurrection ? Aujourd'hui, le jour désigné « la Paque », on fête la ressurection de Jésus. Que signifie-t-elle pour Jésus ? Pour ses disciples ? Pour ses ennemis ? Et pour nous aujourd'hui ?

Mathieu 28.1 – 15 « Après le sabbat, comme le jour commençait à poindre le dimanche matin, Marie de Magdala et l’autre Marie se mirent en chemin pour aller voir la tombe. (2) Tout à coup, voici qu’il y eut un violent tremblement de terre: un ange du Seigneur descendit du ciel, s’approcha de la tombe, roula la pierre de côté et s’assit sur elle. (3) Il avait l’apparence de l’éclair, et ses vêtements étaient aussi blancs que la neige. (4) Les gardes furent saisis d’épouvante: ils se mirent à trembler et devinrent comme morts. (5) Mais l’ange, s’adressant aux femmes, leur dit: Vous autres, n’ayez pas peur; je sais que vous cherchez Jésus, qui a été crucifié. (6) Il n’est plus ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il était couché. (7) Puis allez vite annoncer à ses disciples qu’il est ressuscité. Et voici: il vous précède en Galilée. Là vous le verrez. Voilà ce que j’avais à vous dire. (8) Elles quittèrent le tombeau en hâte, tout effrayées, mais en même temps remplies d’une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples. (9) Et voici que, tout à coup, Jésus vint à leur rencontre et leur dit: Salut à vous. Elles s’approchèrent de lui, lui embrassèrent les pieds et l’adorèrent. (10) Alors Jésus leur dit: N’ayez aucune crainte! Allez dire à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée: c’est là qu’ils me verront. (11) Pendant qu’elles étaient en chemin, quelques soldats de la garde retournèrent en ville pour faire aux chefs des prêtres leur rapport sur tous ces événements. (12) Ceux-ci convoquèrent les responsables du peuple et, après avoir délibéré avec eux, versèrent aux soldats une forte somme d’argent (13) avec cette consigne: Vous raconterez que ses disciples sont venus pendant la nuit et qu’ils ont volé son cadavre pendant que vous dormiez. (14) Si jamais l’affaire parvenait aux oreilles du gouverneur, nous saurons lui parler et faire le nécessaire pour que vous n’ayez pas d’ennuis. (15) Les soldats prirent l’argent et se conformèrent à ces consignes. Cette version des faits s’est propagée parmi les Juifs où elle a cours jusqu’à aujourd’hui.

  1. La résurrection, que signifie-t-elle pour Jésus ?
    1. Déjà il faut prendre une minute de bien dire que Jésus était mort sur la croix. Sa mort était vérifiée par plusieurs juifs et romains. Il a été placé dans un tombeau, son corps est resté là trois jours. Tout cela a accomplit plusieurs prophétie dans l'Ancien Testament. 
    2. Pour Jésus, c'est la raison pour laquelle il a donné sa vie, parce qu'il savait qu'il allait la reprendre. « Si le Père m’aime, c’est parce que je donne ma vie; mais ensuite, je la reprendrai. » (Jean 10.17) 
    3. Il avait la joie d'être avec le Père. « Gardons les yeux fixés sur Jésus, qui nous a ouvert le chemin de la foi et qui la porte à la perfection. Parce qu’il avait en vue la joie qui lui était réservée, il a enduré la mort sur la croix, en méprisant la honte attachée à un tel supplice, et désormais il siège à la droite du trône de Dieu. Pensez à celui qui a enduré de la part des hommes pécheurs une telle opposition contre lui, pour que vous ne vous laissiez pas abattre par le découragement. » (Hébreu 12.2 – 3)
    4. Cela montre qu'il avait le pouvoir sur la mort, au-dessus de Satan. « Moi, je suis le premier et le dernier, le vivant. J’ai été mort, et voici: je suis vivant pour l’éternité! Je détiens les clés de la mort et du séjour des morts. » (Apocalypse 1.18) « Mais Dieu a brisé les liens de la mort: il l’a ressuscité, car il était impossible que la mort le retienne captif. » Actes 2.24
    5. Qu'il est le Fils de Dieu... « qui a été institué Fils de Dieu avec puissance lorsque le Saint-Esprit l’a ressuscité, Jésus-Christ, notre Seigneur. » Romains 1.4 
  2. Ses ennemis.
    1. Verset 4...Ils avaient peur. Les non-croyants même aujourd'hui ont souvent peur pour l'incertitude. Et la peur nous même vers la colère. 
    2. Verset 11 – 15.... Ils essayent de cacher la vérité avec des mensonges. Ils refusent de l'accepter malgré l'évidence au contraire. 
    3. Cela nous dépasse dès fois, combien ses ennemis sont têtu. Ils ont même pas questionné le fait que le tombeau soit vide. Certains personnes refusent de croire. Depuis sa résurrection, ces personnes continuent à combattre contre le christianisme sans succès. 
  3. Ses disciples.
    1. Ses disciples, certains qui ont nié Jésus, un qui l'avait trahi, onze qui l'ont abandonné un moment donné. Comment ont-ils était changé après sa résurrection ? 
      1. Ils avaient peur, mais cela est devenu la joie. Luc 24.52-53 « Quant à eux, après l'avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem, le cœur rempli de joie. Là, ils se retrouvaient à toute heure dans la cour du Temple pour louer Dieu. » 
      2. Au lieu d'être caché, ils ont allé dans le monde entier en proclamant la Bonne Nouvelle, malgré les persécutions. Ces gens normal, des pécheurs, des travailleurs, et même Paul, ancien ennemi devenu croyant, ont tout donné car ils ont cru en Jésus. 
    2. « Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. » (Jean 16.7 – 11) La résurrection avaient permis que Jésus soit avec eux partout où ils allaient. Avant sa résurrection, « Car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. » (Matt. 26:11) et après... « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » (Mat. 28.20)
  4. Pour Nous.
    1. La résurrection de Jésus était obligatoire pour que notre salut soit complète. « Il a été livré pour nos fautes, et il est ressuscité pour que nous soyons déclarés justes. » Rom. 4.25 « Moi, je suis la résurrection et la vie, lui dit Jésus. Celui qui place toute sa confiance en moi vivra, même s’il meurt. Et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela? » Jean 11.25 - 26
    2. Cela est l'évidence que l'Esprit est à l'oeuvre en nous. « Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus habite en vous, celui qui a ressuscité Christ rendra aussi la vie à votre corps mortel par son Esprit qui habite en vous. » Rom. 8.11 C'est la façon que nous pouvons devenir une nouvelle création. « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » (2 Cor. 5:17) 
    3. Nous avons l'espérance que nous serons ressuscités nous aussi. « Car nous savons que Christ ressuscité ne meurt plus; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. » Rom. 6.9 « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ. Dans sa grande compassion, il nous a fait naître à une vie nouvelle, pour nous donner une espérance vivante par la résurrection de Jésus-Christ. Car il a préparé pour nous un héritage qui ne peut ni se détruire, ni se corrompre, ni perdre sa beauté. Il le tient en réserve pour vous dans les cieux, vous qu’il garde, par sa puissance, au moyen de la foi, en vue du salut qui est prêt à être révélé au moment de la fin. » 1 Pierre 1.3 – 5 
    4. Quelle joie de savoir que cette vie sur terre, n'est pas tout. « Mais, en réalité, Christ est bien revenu à la vie et, comme les premiers fruits de la moisson, il annonce la résurrection des morts. » I Corinth. 15.20
    5. C'est la preuve de la Bonne Nouvelle, du besoin de se repentir, et du jugement qui vient. « Or Dieu ne tient plus compte des temps où les hommes ne le connaissaient pas. Aujourd’hui, il leur annonce à tous, et partout, qu’ils doivent changer. Car il a fixé un jour où il jugera le monde entier en toute justice, par un homme qu’il a désigné pour cela, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant. » Actes 17.30-31 
    6. C'est la victoire ! On ne peut pas dire que Dieu n'est pas capable de faire un truc. Il a vaincu la mort. Notre ennemi depuis la chute d'Adam et Eve. Lisez I Corinthiens 15. 
    7. Voici le témoignage, hier, d'un ami proche..."Le bébé B n'est plus avec nous." Il y a un an aujourd'hui, nous avons entendu ces mots de notre médecin OB. En un instant, mon rêve d'être un père de jumeaux a été brisé. Au cours des jours, des semaines et des mois qui ont suivi, Dieu m'a convaincu qu'un rêve retardé n'est pas un rêve refusé. Vous voyez, d'après ce que je vois dans Sa Parole, Dieu m'a fait un père de jumeaux à la conception et même si je n'ai jamais pu tenir Baby Will, le voir faire son premier pas ou tirer sur son premier cerf, je suis toujours son père . Ce qui a été une tragédie ici sur terre aux yeux des hommes a déjà été racheté comme une victoire dans le ciel. Alors qu'une partie de moi regarde cet événement il y a un an avec une grande tristesse, je ne peux m'empêcher de me rappeler ce week-end de Pâques de la valeur de la mort et de la résurrection de notre Seigneur et Sauveur. Non seulement je reçois une place au paradis, mais je rencontre un jour mon fils et toute la tristesse ne sera plus. Will, je t'aimerai toujours et penserai à toi. J'aurais préféré de t'avoir ici avec moi mais comme je ne peux pas, j'attendrai avec impatience le jour où nous pourrons être ensemble. Je t'aime filston.

mardi 20 mars 2018

Le Plus Grand Miracle

Introduction : C'est quoi le plus grand miracle de tous le temps. Ces derniers semaines, nous en avons vu plusieurs. Quand les eaux de la mer s'est fendu et les juifs ont traversé sur la terre sec ? Quand le soleil s'est arrête ? Quand Jésus marchait sur l'eau ? Quand Jésus a ressuscité Lazare ? Je vous donnerai, selon moi, le plus grand miracle...plus grand que tous ceux-là.

Romains 5.1 - 10 « Puisque nous avons été déclarés justes en raison de notre foi, nous sommes en paix avec Dieu grâce à notre Seigneur Jésus-Christ. (2) Par lui, nous avons eu accès, au moyen de la foi, à ce don gratuit de Dieu qui nous est désormais acquis; et notre fierté se fonde sur l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu. (3) Mieux encore ! Nous tirons fierté même de nos détresses, car nous savons que la détresse produit la persévérance, (4) la persévérance conduit à une fidélité éprouvée, et la fidélité éprouvée nourrit l’espérance. (5) Or, notre espérance ne risque pas de tourner à notre confusion, car Dieu a versé son amour dans notre cœur par l’Esprit Saint qu’il nous a donné.(6) En effet, au moment fixé par Dieu, alors que nous étions encore sans force, Christ est mort pour des pécheurs. (7) A peine accepterait-on de mourir pour un juste; peut-être quelqu’un irait-il jusqu’à mourir pour le bien. (8) Mais voici comment Dieu nous montre l’amour qu’il a pour nous : alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. (9) Donc, puisque nous sommes maintenant déclarés justes grâce à son sacrifice, nous serons, à plus forte raison encore, sauvés par lui de la colère à venir. (10) Alors que nous étions ses ennemis, Dieu nous a réconciliés avec lui par la mort de son Fils ; à plus forte raison, maintenant que nous sommes réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. (11) Mieux encore : nous plaçons désormais notre fierté en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ qui nous a obtenu la réconciliation. »


  1. Nous n'étions pas digne. Verset 7.
    1. La première partie de ce miracle, est que Dieu nous a aimé quand nous étions ses ennemis, séparé par nos péché. Voici quelques passages...
      1. Colossiens 1.21 « Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés. »
      2. Ésaïe 64.6 « Nous sommes tous comme des impurs, et toute notre justice est comme un vêtement souillé ; Nous sommes tous flétris comme une feuille, et nos crimes nous emportent comme le vent. »
      3. Dès la naissance...Psaumes 58.3 « Les méchants sont pervertis dès le sein maternel, Les menteurs s’égarent au sortir du ventre de leur mère. » Psaumes 51.5 « Voici, je suis né dans l’iniquité, et ma mère m’a conçu dans le péché. »
      4. Les amis de Job lui ont posé ces questions suivant..(Job 15.14) « Qu’est-ce que l’homme, pour qu’il soit pur ? Celui qui est né de la femme peut-il être juste ? » (Job 25.4) « Qu’est-ce que l’homme, pour qu’il soit pur ? Celui qui est né de la femme peut-il être juste ? »
      5. Éphésiens 2.1-3 « Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres … »
      6. (Romains 3.9–18) « Quoi donc ! Sommes-nous plus excellents ? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit : Il n’y a point de juste, pas même un seul ; Nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu ; Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul ; Leur gosier est un sépulcre ouvert ; Ils se servent de leurs langues pour tromper; Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic ; Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume ; Ils ont les pieds légers pour répandre le sang; La destruction et le malheur sont sur leur route ; Ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; La crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux.”
    2. On est pécheurs...et alors ? Nos péchés nous ont séparé de Dieu, et nous méritions la mort.
      1. Dieu qui est saint ne peut pas supporter les péchés. Pleins de passages parlent de sa sainteté. C'est aussi vu dans le temple, que personne ne peut venir directement à Dieu dans le Lieu Très Saint, sauf par un intermédiaire.
      2. Dès le premier péché...(Genèse 2.16–17) « L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »
      3. Romains 6.23 « Car le salaire du péché, c’est la mort... »
      4. Ésaïe 59.2 « Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter. »
      5. Romains 3.23 « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. »
    3. On va le rendre plus personnel...MES péchés. On ne peut pas les cachés. C'était une fois, un homme est rentré chez lui, très tard, et ivre. Sa femme l'a interdit de boire. Donc il a dit que il va le lui cacher. Il est rentré doucement, sans aucun bruit, direct au salle de bain. Il a pris sa douche, brosser les dents. Il a mis des pansements sur son visage, où il s'est fait mal en tombant. Il a même lavé ses vêtements pour effacer l'odeur de l'alcool. Content qu'il l'a bien caché, il s'est couché dans le certitude qu'il a dupé sa femme. Sa femme l'a réveillé avec une voix forte et gênée. « Tu es rentré ivre hier ? », elle a demandé. Il a vit répondu, « Non. ». Donc elle a demandé, « Qui a mis ces pansements sur le miroir dans la salle de bain? » On est pécheurs, et on ne peut pas le cacher.
      1. David...Psaume 69.5 « O Dieu ! Tu connais ma folie, et mes fautes ne te sont point cachées. »
      2. Ésaïe 6.5 « Alors je dis : Malheur à moi ! Je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, L’Eternel des armées. »
      3. Le publicain.... Luc 18.13 « Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. »
      4. Jean Baptiste...Mathieu 3.11 « Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-esprit et de feu. »
      5. Pierre... Matt. 26.75 « Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite: Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement. »
      6. Jean... 1 Jean 1.8 « Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. »
      7. Le fils prodige... Luc 15.21 « Le fils lui dit : Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. »
      8. Paul ... Romains 7.22-24 « Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur ; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ? »
      9. Moi même...Je connais mes péchés, je me souviens des fois, on j'ai carrément choisi de péché au lieu de l'éviter. (1 Cor. 10.13) « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » Des milliers des fois j'ai péché, j'ai tout fait. Je ne peut pas penser d'une seule loi de Dieu que je me suis gardé.
  2. Dieu nous a tant aimé.... Deuxième partie de ce grand miracle est que Dieu nous aime malgré nos péchés. Il veut que nous revenions à lui.
    1. Jean 3.16
    2. 2 Pierre 3.9 « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » Qui est inclus dans cette promesse ?
      1. David (adultère, meurtre), Moïse (meurtre), Solomon (Idoles), Les Israélites (sacrifier leurs propres enfants aux idoles). Ils ont tous fais des mauvaises choses.
      2. Adolph Hitler, Les terroristes, celui qui nous a fait du mal ? Oui, Jésus veut qu'ils arrivent à la repentance.
      3. Moi aussi. Malgré tous ce que j'ai fait.
    3. 1 Timothée 1.15 « C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus-christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier. »
  3. Nous sommes réconcilié par la grâce.
    1. Jésus est morts pour nos péchés.
      1. Romains 5.18-20 « Ainsi donc, comme une seule faute a entraîné la condamnation de tous les hommes, un seul acte satisfaisant à la justice a obtenu pour tous les hommes l’acquittement qui leur assure la vie. Comme, par la désobéissance d’un seul, beaucoup d’hommes ont été déclarés pécheurs devant Dieu, de même, par l’obéissance d’un seul, beaucoup seront déclarés justes devant Dieu. Quant à la Loi, elle est intervenue pour que le péché prolifère. Mais là où le péché a proliféré, la grâce a surabondé pour que, comme le péché a régné par la mort, de même la grâce règne par la justice que Dieu accorde et qui aboutit à la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur. »
      2. Jean 1.29 « Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit : Voici L’agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. »
    2. Il nous offert le salut, car Jésus a payé le prix. On ne peut pas le mérité ! Jamais nous ne ferions assez pour meriter le salut.
      1. Jean 4.10 « Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive. »
      2. Actes 8.20 « Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent! »
      3. Romains 5.15 « Mais il n’en est pas du don gratuit comme de l’offense; car, si par l’offense d’un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d’un seul homme, Jésus-christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. »
      4. Romains 6.23 « Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-christ notre Seigneur. »
    3. Il faut l'accepter.
      1. Actes 16.30-32 « Puis il les fit sortir et leur demanda: Messieurs, que dois-je faire pour être sauvé? – Crois au Seigneur Jésus, lui répondirent-ils, et tu seras sauvé; il en est de même pour toi et pour les tiens. Et ils lui annoncèrent la Parole de Dieu, à lui et à tous ceux qui vivaient dans sa maison. » CROIT
      2. Éphésiens 2.8-9 « Car c’est par grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu; ce n’est pas le fruit d’œuvres que vous auriez accomplies. Personne n’a donc de raison de se vanter. » PAR LA FOI
      3. Romains 10.9-10 « En effet, si de ta bouche, tu déclares que Jésus est Seigneur et si dans ton cœur, tu crois que Dieu l’a ressuscité, tu seras sauvé, car celui qui croit dans son cœur, Dieu le déclare juste; celui qui affirme de sa bouche, Dieu le sauve. » DEMANDE-LE-LUI
      4. Vous avez peut-être entendu l'illustration d'un homme en train de se noyer dans une fleuve. Il est loin du rivage et il ne sait pas nager. Quelqu'un lui jette une bouée de sauvetage, mais il refuse de l'attraper. Il dit, « je ne connais pas cette personne. » La personne prend une barque et avance vit jusqu'à lui, et lui dit d'attraper la barque mais l'homme dit, « je ne pense pas que la barque peut supporter mon poids. » Enfin l'homme dans la barque étend sa main, et supplie l'homme de le prendre, mais l'homme continue à s'agiter dans tous les sens en disant, « Tu n'est qu'un mirage, tu n'existe pas. Je vais me sauver moi même par mes propres efforts. » Et il s'est noyé. Souvenez vous de la réponse de Pierre quand il a commencé à se noyer ? Il a demandé à Jésus, « Seigneur, sauve-moi ! »
  4. Conclusion. Voici, le plus grand miracle. Dieu me connait. Il connait tous les péchés que j'ai fait, et tous ce que je vais faire. Mais, il m'a tant aimé qu'il a donné son fils Jésus, qui a subi une mort horrible à ma place. Il a payé la dette que je ne pouvait pas payer. Et puis il m'a offert le salut. Il m'a appelé par son Esprit, plusieurs fois, à revenir à Lui dans la repentance. Et quand enfin j'ai constaté que je n'arriverais jamais par mes propres forces, j'ai crié à Lui, sincèrement, disant « Père, je suis un grand pécheur, mais ton fils a donné sa vie pour moi comme une rançon. Je crois en lui par la foi, sauve moi. » Et, Il l'a fait. Et il peut le faire pour toi aussi.   

lundi 5 mars 2018

Guide-moi (Psaume 5)

Psaume 5 - Dédié au chef de chœur. A chanter avec accompagnement d’instruments à vent. Un psaume de David.
2 O Eternel, écoute mes paroles
et entends mes soupirs!
3 O toi, mon Roi, mon Dieu, sois attentif à mon appel,
car c’est toi que je prie.
4 Eternel, au matin, ma voix se fait entendre,
car, dès le point du jour, je me présente à toi, et puis j’attends …
5 Car tu n’es pas un Dieu qui prend plaisir au mal.
Auprès de toi, le mal n’a pas de place.
6 Les insolents ne peuvent pas subsister devant toi.
Tu hais tous ceux qui font le mal.
7 Tu fais périr tous les menteurs.
Les assassins et les trompeurs sont en horreur à l’Eternel.
8 En vertu de ta grâce immense je peux venir à ta maison,
et avec crainte me prosterner pour t’adorer devant ton sanctuaire.
9 Eternel, conduis-moi, toi qui es juste, car j’ai des ennemis.
Aplanis le sentier que tu veux que j’emprunte.
10 Dans leurs propos, il n’y a aucune sincérité,
et ils ne pensent qu’à détruire.
Dès qu’ils se mettent à parler, on dirait un tombeau qui s’ouvre;
leur langue se fait enjôleuse.
11 O Dieu, fais-leur payer leurs crimes
et que, par leurs machinations, ils provoquent leur propre ruine,
et, pour leurs méfaits répétés, ô Dieu, qu’ils soient chassés
car ils te sont rebelles.
12 Mais que tous ceux qui trouvent un refuge en toi soient à jamais dans l’allégresse
et poussent de grands cris de joie, car ils sont sous ta protection;
et que tous ceux qui t’aiment
se réjouissent grâce à toi.
13 Eternel, tu bénis le juste
et tu le couvres de ta grâce, comme d’un bouclier.

Introduction : On n'est pas sûr la signification du titre dans ce psaume. Soit il désigne les instruments choisis pour ce psaumes, soit c'est une mélodie traditionnelle de l'époque. David est l'expéditeur de ce psaume en prière. On ne sait pas non plus les circonstances qui causaient son écriture, mais dans la vie de David, on peut imaginer pleins de fois où David pourrait le chanter à Dieu. David crie à Dieu pour la direction, le guidage.


  1. Verset 2 - 4 « O Eternel, écoute mes paroles et entends mes soupirs ! O toi, mon Roi, mon Dieu, sois attentif à mon appel, car c’est toi que je prie. Eternel, au matin, ma voix se fait entendre, car, dès le point du jour, je me présente à toi, et puis j’attends … »
    1. Le destinateur de sa prière.
      1. Eternel (yhwh). Celui qui existe toujours. Celui qui délivre.
      2. Mon Roi – celui qui a tout contrôle. Qui regne.
      3. Mon Dieu (elohim) Celui qui est au-dessus de tous.
    2. La livraison (plusieurs façons d'exprimer nos prières)
      1. Par des paroles. Il veut que Dieu écoute ses paroles. Ce qui est dit.
      2. Par des soupirs. Qu'il entend ses soupirs. « Nom commun : 1. Expiration prolongée qu’on laisse échapper sous l’influence d’un sentiment de tristesse, d’une émotion, d’une souffrance. 2. (Musique) Signe qui marque l’endroit où l’on doit observer un silence équivalent à une noire. » Donc c'est ce qu'on ne dit pas. Des pensées, non exprimées. Mais Dieu les entend quand même. Quand nous ne savons pas exprimer nos plaintes à Dieu, il entend quand même. (Rom. 8.26 - 27)
      3. Par un appel. Littéralement, un appel pour le secours. Que Dieu soit attentif à ces appels urgent d'aide. On a eu tous des moments où on a prié Dieu dans ces plusieurs façons, par nos mots, par notre silence, et par un appel au secours. David se présente à Dieu, et personne d'autre.
    3. Quand ?
      1. Le matin. Dès le matin David prie Dieu. Première choses qu'il fait le matin, est de prier son Dieu. C'est un bon moment de commencer la communication avec Dieu. C'est aussi la meilleure façon de commencer notre journée. Il a fait sa résolution. Combien de fois nous restons en silence au lieu de prier Dieu. Prends l'habitude de prier Dieu régulièrement.
      2. David utilise le verbe pour « arranger » plutôt. C'est le terme utiliser quand ils ont mis le bois, et le sacrifice su l'autel. Aussi, quand ils ont mis le pain exposé devant Dieu. Donc, c'est le matin que David exprime une prière bien arrangée devant Dieu. Comme une offrande.
      3. Puis, il regarde (littéralement « regarde en haut »). Sens figuré...Il attend. Il fait sa prière à Dieu, et puis il attend ce que Dieu va faire. C'est dans Ses mains. David peut-être en train d'évoquer l'image d'un archer, qui a tiré et puis regard pour voir les résultats.
  2. Les raisonnements de David. 5 - 7 « Car tu n’es pas un Dieu qui prend plaisir au mal. Auprès de toi, le mal n’a pas de place. Les insolents ne peuvent pas subsister devant toi. Tu hais tous ceux qui font le mal. Tu fais périr tous les menteurs. Les assassins et les trompeurs sont en horreur à l’Eternel. »
    1. David est rassuré dans sa prière qu'il demande à Dieu ce qui est la volonté de Dieu. Dieu ne prends pas de plaisir au mal. Mais il le permet pour un temps. (2 Pierre 3.9) Mais Dieu est pour nous, n'oubliez pas.
    2. Ceux qui continue dans le péché vont périr. David les appelles « les insolents ». C'est ça de résister contre Dieu est son Esprit. Le monde aujourd'hui dit le contraire, que ceux qui croient en Dieu sont des fous. Mais ce qui est fou, est de nier l'existence de Dieu, de sa Parole, et de tout ce qu'il a fait pour nous. C'est un horreur à Dieu.
    3. Comme il y a la punition pour ceux qui sont contre Dieu. Nous, qui sommes sauvés par sa grâce, va avoir les récompenses. Il faut peut-être attendre jusqu'à ce moment là pour comprendre tous ce que Dieu a fait pour nous et à travers de nous.
  3. En contraste, David est résolu... v8 « En vertu de ta grâce immense je peux venir à ta maison, et avec crainte me prosterner pour t’adorer devant ton sanctuaire. » Malgré la présence du mal David est résolu de faire le bien. (Notez que le temple n'existait pas encore. Donc David visait son achèvement. )
    1. Par ta grâce. David constate que c'est seulement la grâce de Dieu qui l'a permis de faire ce qui est bon. N'oubliez pas, que nous sommes sauvé par la grâce, pas par nos propres œuvres. On ne le mérite pas. En plus, le peu de bonnes choses que l'on peut accomplir sur cette terre, et grâce à Dieu.
    2. David voudrais venir dans la maison de Dieu. Dans sa présence. Il voudrait se prosterner devant Lui, et l'adorer. Est-ce que nous aimons, nous aussi, de venir dans la présence de Dieu. Nous n'avons pas de temple aujourd'hui. C'est rassemblé avec nos frères et sœurs en Christ, (l'église) que nous sommes dans le présence de Dieu, pour nous prosterner et pour l'adorer.
  4. Conduis-moi... v9 « Eternel, conduis-moi, toi qui es juste, car j’ai des ennemis. Aplanis le sentier que tu veux que j’emprunte. »
    1. Conduis-moi. Un demande, qui montre bien notre incapacité de nous conduire nous-même. Dirige-moi dans la bonne direction. Pour éviter mes ennemis. Dieu est juste, il va nous guider sur le chemin qui est le mieux pour nous.
    2. Aplanis le sentier. Enlève tous ceux qui m'empêchent. Un sentier plat.
    3. Que tu veux...Il demande toujours la volonté de Dieu. (Mathieu 6.10) Il ne cherche pas ce qui est forcement le plus facile, mais ce qui est claire, où il peut voir un certain distance. Que le sentier soit évident, qu'il ne trompe pas de chemin.
  5. David repense à ses ennemis. 10 - 11 « Dans leurs propos, il n’y a aucune sincérité, et ils ne pensent qu’à détruire. Dès qu’ils se mettent à parler, on dirait un tombeau qui s’ouvre; leur langue se fait enjôleuse. O Dieu, fais-leur payer leurs crimes et que, par leurs machinations, ils provoquent leur propre ruine, et, pour leurs méfaits répétés, ô Dieu, qu’ils soient chassés car ils te sont rebelles. »
    1. Dans le monde aujourd'hui, on peut penser comme David, de tous les ennemis de Dieu. Tout le mal. Tout qui veut détruire. Même leur mots sont méchants. (cité en Rom. 3.13) Attention aux personnes qui sont comme ça, un tombeau ouvert... ne soyez pas influencés par eux.
    2. Mais, le Dieu qui nous conduis, peut aussi les conduire à la ruine. Car ils 'te' sont rebelles. Remarquez que leurs actions, ne sont pas contre nous, mais contre Dieu.
  6. Comment cela se termine ? « Mais que tous ceux qui trouvent un refuge en toi soient à jamais dans l’allégresse et poussent de grands cris de joie, car ils sont sous ta protection; et que tous ceux qui t’aiment se réjouissent grâce à toi. Eternel, tu bénis le juste et tu le couvres de ta grâce, comme d’un bouclier. »
    1. Dieu est notre refuge. Que l'on puisse trouver l'allégresse et au lieu des cris de secours, des cris de joie.Nous sommes sous Sa protection. Réjouissez-vous. (Grâce à Dieu)
    2. Car, Dieu nous bénis. On est couvert par sa grâce ! Quelle belle image de ce que Dieu fait pour nous. David se souvient de toutes les bénédictions de Dieu. Les raisons qu'il devrait avoir la joie. Qu'il est protégé. Martin Luther était en route pour se défendre devant l'Electeur de la Saxe, quand le serviteur du Cardinal l'a demandé où il va se réfugié si le Cardinal le condamnerais. Luther lui a répondu, « Sous le bouclier céleste. »     

mardi 30 janvier 2018

Quand Dieu combat pour nous

Josué 10.1 – 15 « Adoni-Tsédeq, roi de Jérusalem, apprit que Josué s’était emparé d’Aï et l’avait totalement détruite pour la vouer à l’Eternel, en faisant subir à cette ville et à son roi le même sort qu’à Jéricho et à son roi. Il entendit également que les habitants de Gabaon avaient fait la paix avec les Israélites et qu’ils vivaient au milieu d’eux. Alors il fut saisi d’une grande peur, car Gabaon était une ville importante, comme les villes royales, plus grande qu’Aï, et tous ses hommes étaient des guerriers. C’est pourquoi Adoni-Tsédeq, roi de Jérusalem, envoya des messagers à Hoham, roi d’Hébron, à Piream, roi de Yarmouth, à Yaphia, roi de Lakish et à Debir, roi de Eglôn, pour leur faire dire: Venez me prêter main-forte pour attaquer Gabaon, puisque ses habitants ont conclu la paix avec Josué et les Israélites. C’est ainsi que cinq rois des Amoréens, ceux de Jérusalem, d’Hébron, de Yarmouth, de Lakish et de Eglôn formèrent une coalition et marchèrent à la tête de toutes leurs armées contre Gabaon. Ils établirent leur camp devant la ville et engagèrent les hostilités. Les habitants de Gabaon envoyèrent des messagers à Josué au camp de Guilgal pour lui faire dire: N’abandonne pas tes serviteurs. Viens vite à notre secours, sauve-nous, car tous les rois amoréens de la région montagneuse se sont ligués contre nous. Josué vint depuis Guilgal avec toute son armée et ses plus valeureux guerriers. L’Eternel dit à Josué: N’aie pas peur de ces rois, car je te donne la victoire sur eux; aucun d’eux ne pourra te résister. Après avoir marché toute la nuit depuis Guilgal, Josué tomba sur eux à l’improviste. L’Eternel les mit en déroute devant Israël et leur fit essuyer une grande défaite devant Gabaon; les Israélites les battirent en les poursuivant sur la montée de Beth-Horôn et jusqu’à Azéqa et Maqqéda. Pendant que les Amoréens s’enfuyaient devant Israël sur la pente qui descend de Beth-Horôn, l’Eternel fit tomber sur eux du ciel d’énormes grêlons qui, jusqu’à Azéqa, firent encore plus de victimes que les épées des Israélites. Ce jour-là où l’Eternel donna aux Israélites la victoire sur les Amoréens, Josué s’écria devant tout Israël: Soleil, arrête-toi sur Gabaon! Et toi, lune, fais halte sur la vallée d’Ayalôn. Et le soleil s’arrêta, la lune suspendit son cours jusqu’à ce que le peuple d’Israël eût réglé ses comptes avec ses ennemis. C’est bien ce qui est écrit dans le livre du Juste. Le soleil s’immobilisa au milieu du ciel et différa son coucher pendant environ un jour entier. Jamais auparavant et jamais depuis lors, il n’y eut de jour comparable à celui-là, où l’Eternel a écouté la voix d’un homme. C’est qu’il combattait lui-même pour Israël. Après cela, Josué et toute l’armée d’Israël regagnèrent le camp de Guilgal. »
Introduction : Quand Dieu combat pour nous. Nous voyons, dans ce passage, que Dieu donne la victoire aux Israélites d'une manière miraculeuse. Josué a fait une alliance de paix avec les habitants de Gabaon. Ils l'ont bien escroqué, roulé, trompé, dupé. Mais quand 5 rois sont alliés contre eux. Gabaon fait appel à Josué. Et il vient les aider. Malgré leur comportement avant, et les problèmes qu'ils ont causé pour Israël, Josué vient à leur secours. On parle ici d'amour pour les ennemis. Josué contaste que la paix a été faite, donc sauver ces peuples peut les amener vers le vrai Dieu. Donc il est parti avec son armée.
  1. L'assurance que Dieu est pour nous. « L’Eternel dit à Josué: N’aie pas peur de ces rois, car je te donne la victoire sur eux; aucun d’eux ne pourra te résister. » (Verset 8)
    1. Dieu a assuré une victoire pour Josué est son armée, contre toute attente.
    2. Dieu nous a assuré les victoires dans certains domaines. Jésus a vaincu la mort...qui n'a plus de vrai pouvoir sur nous. Aussi, Jésus a gagné la victoire sur le péché.
    3. Mais, la victoire pour nous vient quand et comme Dieu veut.
  2. Dieu s'attend notre participation. Il faut faire un effort. « Après avoir marché toute la nuit depuis Guilgal, Josué tomba sur eux à l’improviste. » (verset 9)
    1. Assuré de la victoire, Josué voyage une trentaine de kilomètres pendant la nuit pour attraper l'ennemi. Il a déjà eu la promesse de Dieu pour la victoire. Pourquoi ne pas rester tranquille et ne rien faire ? Car c'est une grande bénédiction de participer avec Dieu.
    2. Dieu nous appelle à travailler avec Lui. Nous sommes sauvés par la grâce, nous avons gagné la victoire sur la mort, mais nous sommes toujours ici pour travailler pour Celui qui nous a sauvé. Parfois il faut faire un grand effort, mais ça vaut la peine. « Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d’un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. Oui, mon joug est facile à porter et la charge que je vous impose est légère. » (Mathieu 11.28 – 30)
    3. General Dwight Eisenhower a dit, « Il n'y a pas de victoires à prix réduit. » Nous avons la victoire car Jésus est mort à notre place. C'est grâce à Lui que nous pouvons nous lever le matin. Donc, faisons l'effort et travaillons avec Lui !
  3. Dieu combat pour nous et avec nous. « L’Eternel les mit en déroute devant Israël et leur fit essuyer une grande défaite devant Gabaon; les Israélites les battirent en les poursuivant sur la montée de Beth-Horôn et jusqu’à Azéqa et Maqqéda. » (verset 10)
    1. Dieu est passé devant l'armée d'Israël, et les ont attaqué aussi. Il était avec Israël toute la nuit, et continue à combattre pour eux. La victoire est grâce à Dieu.
    2. Dieu est avec nous en permanence. Tous nos problèmes et soucis sont dans ses mains. Toute victoire que nous avons est grâce à Lui. Dieu peut même faire fuir une armée, déplacer les montagnes.
    3. N'oubliez pas, que parfois Dieu déplace une montagne qui est devant nous, mais il peut aussi nous aider à gravir la montagne, ou trouver une autre chemin pour l'éviter complètement.
  4. Dieu peut délivrer mieux que tous les autres. « Pendant que les Amoréens s’enfuyaient devant Israël sur la pente qui descend de Beth-Horôn, l’Eternel fit tomber sur eux du ciel d’énormes grêlons qui, jusqu’à Azéqa, firent encore plus de victimes que les épées des Israélites. » (verset 11)
    1. Il ne faut jamais combattre contre Dieu. Mettez-vous à la place de l'ennemis d'Israël. Pas d'espoir, si on est contre Dieu ou sa volonté, nous n'allons pas gagner. Deut. 1.42 : « L’Eternel me dit: Dis-leur: Ne montez pas et ne combattez pas, car je ne suis pas au milieu de vous; ne vous faites pas battre par vos ennemis. » Donc : « Que dire de plus? Si Dieu est pour nous, qui se lèvera contre nous? » (Rom. 8.31)
    2. Vérifiez que vous êtes en train de combattre avec Dieu. Et vous allez voir la victoire. Dieu va vous délivrer. Et Il peut le faire peu importe ce qui est devant. C'est qui le plus fort ? Dieu.
  5. Josué n'arrete pas là, il voudrais avoir la victoire totale donc il ose demander une chose à Dieu. « Ce jour-là où l’Eternel donna aux Israélites la victoire sur les Amoréens, Josué s’écria devant tout Israël: Soleil, arrête-toi sur Gabaon! Et toi, lune, fais halte sur la vallée d’Ayalôn. »
    1. Et cela est accompli. Certain essaie de diluer ce passage disant que le soleil avait l'aire de ralentir, ou que la lumière du soleil à briller plus longtemps en reflétant dans l'atmosphere qui donnait l'impression que le soleil a arrêté. Mais non ! Le mot en hébreu est clair, le soleil s'est arrête. (Même mot dans le chant de Moïse, Deut. 15.16 en parlant des Egyptiens au traverser de la mer... « L’angoisse et la panique s’abattent sur eux tous. Ton action extraordinaire les a tous pétrifiés, jusqu’à ce qu’ait passé ton peuple, ô Eternel! Jusqu’à ce qu’ait passé ce peuple que tu t’es acquis. »
    2. Josué a demandé une chose à Dieu, que personnes avant n'a jamais demandée. Est qu'on hésite à demander des choses à Dieu en le limitant ? Est-ce que c'est notre manque de foi qui limite Dieu ? C'est quoi la pire qui peut arriver ? Il dit 'non' ? Demandez-le-lui. Elie a appelé le feu qui a brulé le sacrifice, le bois, et les pierres ; tous trompés. Il a aussi demandé que Dieu ressuscite un enfant qui était mort. « Apportez donc vos dîmes dans leur totalité au trésor du Temple pour qu’il y ait des vivres dans ma demeure! De cette façon-là, mettez-moi à l’épreuve, déclare l’Eternel, le Seigneur des armées célestes: alors vous verrez bien si, de mon côté, je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, et ne vous comble pas avec surabondance de ma bénédiction. Pour vous, je réprimerai l’insecte qui dévore. Il ne détruira plus les produits de vos terres, et vos vignes, dans vos campagnes, ne manqueront plus de donner leurs fruits, déclare l’Eternel, le Seigneur des armées célestes. » (Malachi 3.10 – 11)  La plus difficile est de savoir ce qu'on peut demander à Dieu et ce qu'il ne faut pas.  Cherchez surtout sa volonté avant de demander quoi que ce soit.  
  6. Les résultats. La victoire totale.
    1. Comme il n'y a jamais eu. « Jamais auparavant et jamais depuis lors, il n’y eut de jour comparable à celui-là, où l’Eternel a écouté la voix d’un homme. C’est qu’il combattait lui-même pour Israël. Après cela, Josué et toute l’armée d’Israël regagnèrent le camp de Guilgal. »
    2. Un bon témoignage pour Israël. « Puis tout le peuple revint sain et sauf auprès de Josué au camp établi à Maqqéda. Après cela, plus personne dans le pays n’osa parler contre les Israélites. » (Verset 21)
    3. Le peuple d'Israël était inspiré. « En une seule campagne, il vainquit tous les rois et s’empara de leurs territoires, car l’Eternel, le Dieu d’Israël, combattait pour son peuple. » (verset 42)
    4. Ils étaient motivé à lui servir. Josué leur dit, « Maintenant, l’Eternel votre Dieu a accordé à vos compatriotes une existence paisible dans le pays, comme il le leur avait promis. Vous pouvez donc maintenant partir et rentrer dans le pays qui vous appartient et que Moïse, serviteur de l’Eternel, vous a donné en propriété de l’autre côté du Jourdain. 5 Seulement, veillez bien à appliquer le commandement et la Loi que Moïse, serviteur de l’Eternel, vous a transmis: aimez l’Eternel, votre Dieu! Suivez tous les chemins qu’il a prescrits pour vous, obéissez à ses commandements, attachez-vous à lui et servez-le de tout votre cœur et de tout votre être! » (Josué 22.4 - 5)
    5. Dieu peut faire pareil aujourd'hui. Il ne va pas peut-être arrêter le soleil, mais il nous donne la victoire et nous délivre souvent. Donc, partage avec les autres, soit inspiré a lui servir et louez Dieu. Psaumes 30.12 « Afin que mon coeur te chante et ne soit pas muet. Eternel, mon Dieu! je te louerai toujours. » (Le mot « muet » même mot utilisé pour le soleil qui est arrêté.) Il ne faut pas que notre louange arrête. Car Dieu est bon, toujours.

The Afters « Battles »
(verset 1)
Ce courant essaie de me briser
Comme des châteaux de sable, des châteaux de sable
Ma peur, comme une armée ennemie
Est en marche encore, mais je prends position

(refrain)
Tu m'entoure de tous côtés
Ton amour est mon armure Je ne crains aucun mal
L'obscurité court de ta lumière
Donc je n'aurai pas peur, je n'aurai pas peur <
Tu vas avant moi
Et les océans se séparent
Tu combats mes batailles
Quand mes pieds échouent
Et mon coeur tremble
Tu combats mes batailles
Tu combats mes batailles
(Verset 2)
Encore et toujours, tu es mon refuge
Tu guérit chaque cicatrice que tu garde mon coeur
ta promesse, l'espoir que je m'accroche
Mon sauvetage, mon ami, tu viens te précipiter
(pont)
Dans ma faiblesse tu es fort , Chaque trouble tu as surmontée
Dans ma faiblesse tu es fort ; Chaque trouble tu as surmontée

Dans ma faiblesse tu es fort ; Chacun tu as vaincu , Tu as surmonté

lundi 22 janvier 2018

Jésus ressuscite les morts.

Jésus a le pouvoir sur la mort. Il est ressuscité, mais il a aussi ressuscité trois personnes pendant le temps qu'il était sur la terre. Nous allons regarder ces trois histoires et faire le parallèle avec Jésus qui peut ressusciter ceux qui sont mort physiquement, et aussi spirituellement. « Mais Dieu est riche en bonté. Aussi, à cause du grand amour dont il nous a aimés, alors que nous étions morts à cause de nos fautes, il nous a fait revivre les uns et les autres avec Christ. – C’est par la grâce que vous êtes sauvés. » (Éphésiens 2.4 – 5)

  1. Jésus ressuscite un enfant. Luc 8.41 – 41, 49 - 56
    1. Physiquement
      1. Elle était jeune, ayant 12 ans à peu près.
      2. Ses parents l'ont amenée à Jésus.
      3. Jésus leur a dit qu'elle sera sauvée s'ils croient.
      4. Il y a eu Jésus et quelques d'autres personnes dans la chambre.
      5. Elle n'était pas mort depuis longtemps. Jésus chuchote, il lui parle juste assez fort que ceux qui sont dans la chambre entendent.
      6. Elle s'est élevée et Jésus leur a demandé de lui donner la nourriture.
    2. Spirituellement
      1. Jésus peut sauver les jeunes. Selon les statistiques, soixante pour cent des croyants se sont convertis avant l'âge de 18 ans. L'âge moyen est 16 ans.
      2. C'est souvent les parents qui dirigent les enfants vers Jésus. Jaïrus était un responsable dans le synagogue. Il a parlé à sa fille de Dieu, et de Jésus. Parlez à vos enfants de Dieu, pas pour les forcer de l'accepter (ce qui est impossible), mais pour leur donner la meilleurs occasions de l'accepter. (Éphésiens 6.4)
      3. Il faut croire pour être sauvé (Jean 3.16).
      4. Il y avait peu de gens là au moment de sa résurrection. Quand les enfants donnent leur vie à Jésus, il n'y a pas beaucoup de personnes qui le remarquent, les parents et quelques amis proches. Mais c'est quand même incroyable.
      5. Jésus a seulement chuchoté. Il ne faut pas grandes choses pour convaincre les enfants de mettre leur confiance en Jésus. Surtout, s'ils sont nés dans une famille chrétienne, qui leur en parle. Ils ont la foi des enfants (Luc 18.17).
      6. Après qu'un enfant est ressuscité, ce sont les parents qui sont le mieux placés pour lui donner la nourriture spirituelle pour grandir. (Éphésiens 6.4, I Pierre 2.2)
  2. Jésus ressuscite un jeune homme. Luc. 7.12 – 16
    1. Physiquement
      1. Il était plus âgé que la fille, et mort depuis un peu plus de temps.
      2. Selon la coutume juive, il allait être enterré en dehors de la ville.
      3. Il paraît comme le « hasard » que Jésus lui a rencontré.
      4. Jésus a eu la compassion.
      5. Jésus a touché la civière pour l'arrêter. Ses amis était en train de le porter vers le tombeau.
      6. Jésus lui a parlé.
      7. Jésus l'a livré à sa mère et les amis ont été témoins.
    2. Spirituellement
      1. Jésus peut sauver des jeunes adultes. Même s'ils sont mort spirituellement depuis plus de temps.
      2. Ces personnes sont souvent dehors, éloignées, loins des églises de Dieu. Les chrétiens devront accepter ces personnes dans leur églises.
      3. Cela peut parfois apparaître comme le hasard que ces gens retrouvent le Seigneur, mais ce n'est pas. Parfois Dieu travaille dans les façons mystérieuse.
      4. Jésus a eu la compassion. Nous aussi, nous devrons avoir la compassion pour ceux qui sont autour de nous. « Maintenez-vous dans l’amour de Dieu en attendant que notre Seigneur Jésus-Christ, dans sa compassion, vous accorde la vie éternelle. Ayez de la compassion pour ceux qui doutent. » (Jude 22 – 23)
      5. Est-ce que tes amis, sont en train de t'amener ver l'enfer ? Fait attention avec qui tu traîne. Ne laisse pas tes amis t'éloigner de Dieu. Et avec tes amis, aide-les à trouver Dieu.
      6. Jésus a parlé à cet homme. A chaque fois, c'est Jésus qui parle aux personnes qui sont morts spirituellement. Jésus parlait un peu plus fort qu'avec la fille. Il le faut plus, souvent, pour tourner l'attention de quelqu'un déjà adulte vers Dieu.
      7. La Mère de cet homme était très heureuse de le recevoir, mais remarquez que Jésus ne lui a pas conseillé de lui donner à manger. Cet homme était responsable lui-même pour sa nourriture spirituelle. Une personne qui donne sa vie de Jésus en étant adulte, peut chercher elle-même la nourriture spirituelle pour grandir dans la foi. (Ecc. 11.10 – 12.1)
  3. Jésus et Lazare (Jean 11)
    1. Physiquement
      1. Lazare était plus âgé et il était mort depuis 4 jours.
      2. Tout le monde croyaient que c'était impossible pour Jésus de le ressusciter. Cela a attristé Jésus.
      3. Jésus a crié à Lazare au lieu de parler.
      4. Les amis et la famille était demandé de lui enlever les bandes.
      5. Une grande foule l'a vu et était émerveillée.
    2. Spirituellement
      1. Jésus peut sauver les âgés aussi. C'est rare car ils ont leurs petites habitudes. Difficile de changer d'avis sur Dieu ou leurs péchés.
      2. S'ils ont de la famille ou les amis qui sont chrétiens, ils peuvent presque perdre l'espoir, et pensent que ce n'est plus possible que leur proche soit sauvé.
      3. Mais Jésus l'a fait. Il ne faut pas perdre l'espoir. (Mathieu 19.26) Jésus appelle tous au salut. Parfois il crie avant qu'une personnes l'entend et l'accepte. Cela peut arriver suite aux catastrophes dans leur vie, les difficultés.
      4. Souvent, une personne dans ce groupe est souvent entourée par choses dans leurs passé...les addictions, les péchés habituels. Elle a besoin d'aide pour enlever ces bandes qui les entoure. C'est le travail de l'église locale et les croyant de l'aider.
      5. Beaucoup plus de personnes remarquent un changement dans la vie de quelqu'un d'un certain âge qui est sauvé. Le changement est remarquable.

Jésus peut sauver quiconque vient à Lui. Peu importe l'âge, l'arrière-plan. Ce qui est pareil dans ces trois histoires, est que Jésus les ont appelé tous les trois, est Il était capable de leur donner la vie. Il y avait certes d'autres personnes en train de mourir qui n'était pas ressuscitées. Jésus peut te sauver. Peu importe ce que tu as fait. Il t'aime et il a payé le prix de tes péchés. Réponds à cet appel et vient à Lui pour le pardon et la nouvelle vie.